Femmes peintres et musiciennes au programme du 1er mars

La prochaine séance du séminaire Femmes au travail, questions de genre, XVe-XXe siècles – Transmissions et partages aura lieu le mardi 1er mars à l’IHMC. Les artistes, leur formation et leur professionnalisation seront au coeur de nos réflexions puisque nous accueillerons Sandrine Lely et Florence Launay.

Sandrine Lely, doctorante en histoire de l’art, évoquera La formation des peintres femmes : la mutation du XVIIIe siècle. Ses recherches portent sur les peintres femmes en France du milieu du XVIIe siècle à la Révolution et, plus particulièrement sur leurs rapports avec les institutions artistiques (maîtrises de peintres, académies), ainsi que sur la réception de leurs oeuvres par la critique d’art naissante. La formation des jeunes femmes qui veulent devenir des peintres professionnels devient l’objet d’un débat au XVIIIe siècle, autant à l’intérieur de l’Académie royale de peinture que dans la presse. Elle a collaboré à l’ouvrage collectif Genre et légitimité culturelle : quelle reconnaissance pour les femmes ? (2007) en écrivant sur “Des femmes d’exception: l’exemple de l’Académie Royale de peinture et de sculpture“.

Florence Launay, historienne de la musique indépendante et chanteuse lyrique, nous parlera de La longue professionnalisation des musiciennes, revenant en détail, en y joignant les approches qu’elle a muries depuis, sur l’article qu’elle a publié en 2008 dans Travail, genre et sociétés, où elle explorait l’accès progressif des femmes aux différents métiers de la musique depuis le XVIIe siècle. Sa thèse, soutenue en 2004 à Rennes 2, a été publiée en 2006 aux Editions Fayard sous le titre Les Compositrices en France au XIXe siècle.

Si vous n’êtes jamais venus au séminaire, vous y serez les bienvenus, mais merci de m’envoyer un message auparavant : martine.sonnet@ens.fr


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search