2009/2010

Les séances du séminaire Femmes au travail, questions de genre, XVe-XXe siècle consacrées en 2009/2010 aux “Ecritures du travail” ont lieu, sauf information contraire, dans la salle de réunion de l’IHMC à l’ENS 45 rue d’Ulm, 75005 Paris. (Escalier D, 3e étage)

mardi 8 décembre 2009, 14-17h : séance introductive collective

mardi 5 janvier 2010, 14-17h : Le travail des restauratrices et restaurateurs de tableaux à Paris au XVIIIe et au XXe siècle, à partir des écrits produits (factures, devis, correspondances, compte rendus de restauration, “fiches de santé” des tableaux) et les interactions présence des femmes/prestige de l’activité dans ce milieu particulier seront évoqués par Noémie Etienne (doctorante en histoire de l’art, Paris 1 et Genève) et Léonie Hénaut (docteure en sociologie, ATER, Lille 1). Exposés en écoute.

mardi 9 février 2010, 14-17h : L’écriture “institutionnelle” du travail des femmes au XXe siècle au travers de notes internes et correspondances produites dans le cadre du Bureau international du Travail (section Travail des femmes et des enfants) des années 1920 à 1945, évoquées par Nora Natchkova (doctorante en histoire, Lausanne et EHESS) et de l’expertise critique du Comité du travail féminin mis en place au ministère du Travail à Paris dans les années 1960, évoquée par Anne Revillard (maîtresse de conférences en sociologie, Paris XIII). Exposés en écoute.

mardi 9 mars 2010, 14-17h : L’écriture dans la formation et la pratique des sages-femmes, d’une part au XIXe siècle avec l’intervention de Nathalie Sage Pranchère (chartiste, doctorante à Paris IV) étudiant les manuels et autres ouvrages (notamment de vulgarisation) publiés par des sages-femmes au XIXe siècle et celle de Jean-François Laé (professeur de sociologie, Paris VIII) présentant des documents pédagogiques (écrits et iconographiques) en usage (début du XXe siècle) dans la formation des élèves, ainsi qu’un cahier de stage de 1962. Exposés en écoute.

mardi 6 avril 2010, 14-17h : Ecrire son expérience professionnelle : les “autobiographies professionnelles” féminines suscitées par les concours d’autobiographies lancées par certaines administrations auprès de leurs retraités dans les années 1990, par Martine Sonnet (IHMC). Bibliographie.

samedi 5 juin 2010 : journée d’étude complémentaire. Programme. Exposés en écoute : Caroline Fayolle ; Sophie Devineau ; Ginette Francequin ; Fanny Gallot ; Monique Haicault.

mercredi 16 juin 2010 de 10h à 12h : séance exceptionnelle, nous accueillons nos collègues Catherine Ferland et Benoît Grenier de l’université de Sherbrooke pour une intervention sur les procuratrices : «Quelque longue que soit l’absence » : pouvoir féminin et procurations à Québec au XVIIIe siècle. Exposé en écoute



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.